Aider votre potager face aux conditions météo

Parfois, malgré tous nos efforts et notre bonne volonté, Dame Nature peut causer des dégâts dans notre potager. Voici quelques conseils pour maintenir, malgré le temps, un potager et des légumes en bonne santé.

  • L’eau

Le manque d’eau

Dans les climats arides, l’eau est précieuse. Dans des conditions de sécheresse, les jardiniers se retrouvent généralement obligés d’utiliser une quantité d’eau limitée pour arroser leur jardin potager. Afin de réduire le gaspillage d’eau et d’en tirer le meilleur parti, le mieux est d’arroser tard lorsque les températures baissent, pour éviter l’évaporation de l’eau au maximum. Vous pouvez également mettre en place des plantes plus délicates dans un endroit ombragé et utiliser la technique du paillis ou paillage. Utilisez pour cela des fibres de noix de coco pour mieux retenir l’humidité dans le sol, et installez des plantes locales, mieux adaptées au climat.

Découvrez ici une technique Ingénieuse pour irriguer les Plantes tout en économisant beaucoup d’eau. 

L’excès d’eau

Si votre jardin est souvent sujet à des inondations, creusez des fossés tout entoure pour éviter au maximum les dommages. Si votre terrain est en pente, essayez de ne pas planter en son centre, car il sera plus difficile de contrôler le trop-plein d’eau. Le sol ne sera alors pas assez aéré et mal drainé. Les buttes surélevées pourraient être une bonne option dans ce cas.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à lire le super article de Renaud qui vous présente quelques réflexions sur la gestion de l’eau dans son potager et verger.

Les ravages de la pluie

  • Le soleil

Le manque de soleil

En particulier dans les régions du nord, le problème d’un manque de soleil peut survenir. Ceci peut facilement être comblé car beaucoup de plantes peuvent pousser sans avoir besoin de beaucoup d’heures quotidiennes d’ensoleillement. Toutefois, si vous voulez faire pousser des plantes qui nécessitent plus de lumière, placez-les bien entendu dans les endroits les plus ensoleillés de votre jardin, généralement loin des arbres qui peuvent leur faire trop d’ombre.

Trop de soleil

Trop de soleil peut faire dépérir les plantes si elles sont trop exposées de façon prolongée au soleil. Profitez alors des arbres et des arbustes pour leur faire de l’ombre. A défaut, mettez à profit les plantes “grimpantes” et hautes pour créer cette ombre et semer à l’intérieur de la même parcelle.

Un filet d’ombrage peut aussi nous aider à protéger les plantes les plus délicates du soleil.

  • La chaleur

Le manque de chaleur

L’hiver, le manque de chaleur peut être atténué de plusieurs façons. L’isolement et la protection des racines des plantes à l’aide d’une épaisse couche de paillis est un moyen simple et efficace. Créez une sorte de mini-serre maison en couvrant les plantes avec des tissus légers pour conserver la chaleur de la journée.

Trop de chaleur

La chaleur peut tuer certaines plantes très rapidement. Assurez-vous que vos plantes soient suffisamment arrosées. Si vous devez augmenter la quantité d’eau aux heures les plus chaudes de la journée, n’hésitez pas à le faire en arrosant vos plants au pied. Utiliser un système d’irrigation goutte à goutte vous permet d’avoir un meilleur contrôle sur la quantité d’eau dont vous avez besoin.

Gicleurs D'Arrosage, Bois, Jardin, Arrosage

  • Le vent

Le vent, à certains endroits, peut poser de sérieux problèmes notamment lors du développement des plantes ou même des arbres. Le mieux est encore de connaître l’exposition de votre jardin pour vous adapter au mieux. Vous pouvez également utiliser les arbres et arbustes comme brise-vent pour protéger les plantes les plus vulnérables au froid contre les vents du nord.

Une mesure de fortune pour protéger deux petits plants de tomates face à un vent fort

Reçois 4 ebooks GRATUITEMENT !

3 reflexions sur “Aider votre potager face aux conditions météo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge