Le potager de Madorre en janvier

Je pense que nous faisons tous le même constat : l’hiver cette année est particulièrement doux ! Nous sommes fin janvier 2016 et voilà que la nature se croit déjà au printemps. Mais, dans le Tarn, le mois de février est souvent le plus froid… Prudence donc ! En attendant, tour d’horizon du jardin-potager bio de Madorre !

Arc-en-ciel sur le jardin de Madorre

Double arc-en-ciel

 

 

Les premières abeilles de janvier sortent pour butiner les chatons des noisetiers.

Asséchée depuis plusieurs mois, la source de Madorre coule enfin !

Petit nouveau n°1 à Madorre : un chèvrefeuille de Tartarie

Les iris sont déjà sur le point de fleurir !

Trèfle rouge

Les fruits-baies du lierre grimpant.

Les véroniques égayent tout le jardin de leur jolie couleur bleue.

La punaise écuyère ou Lygaeus equestris (à ne pas la confondre avec le “gendarme” ou “Pyrrhocore” qui appartient à une autre famille) se nourrit essentiellement de graines.

Petit nouveau n°2 : un rosier Fabulous…

…qui se plaît déjà pas mal à Madorre.

Petit nouveau n°3 : un seringat Virginal.

Les premiers semis de salades Sucrines sous serre.

Les Iphéions sont en fleur.

Les petites boutures de lavandes plantées l’année dernière grandissent à vu d’œil.

Reçois 4 ebooks GRATUITEMENT !

4 reflexions sur “Le potager de Madorre en janvier

  1. jadin

    En effet comme le dit Pierre les photos sont magnifiques, mais par chez nous en Belgique même si le temps est beaucoup plus doux que d’habitude la nature n’est pas encore aussi verdoient e que chez toi et que ton dicton pourrait faire son apparition je vais essayer des laitues reine de Mai et attraction au chaud dans la maison pour prendre 1 mois d’avance.
    Avec le moral bien jardinalement.
    André

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge