Les 9 erreurs du jardinier débutant

Généralement, tous les jardiniers débutants (moi y compris) commettent souvent les mêmes erreurs lorsqu’ils veulent commencer à cultiver leurs propres légumes biologiques au potager, que ce soit à la campagne ou en ville. J’ai donc voulu vous compiler quelques exemples des erreurs les plus communes pour vous éviter de les commettre et avancer beaucoup plus rapidement dans l’aventure potagère.

Erreur n°1. Utiliser des graines hybrides

Vous avez acheté quelques graines et des semences, les plantes grandissent, donnent de jolis fruits et légumes dont vous souhaitez conserver les graines pour les semer la saison prochaine. Oubliez ceci si vous avez opté pour des graines hybrides car elles ne vous permettent pas d’obtenir des graines fertiles. Elles ne germeront jamais et, chaque année, vous aurez à acheter de nouveaux sachets.

Assurez-vous de toujours utiliser des graines biologiques et non hybrides. Ainsi, vous pourrez créer votre propre banque de graines dans laquelle vous pourrez les stocker pour les semer à l’avenir. Cela vous permettra de pouvoir échanger des graines avec d’autres jardiniers et de cultiver d’autres variétés de plantes. De cette façon, vous augmenterez la biodiversité de votre jardin.

Erreurs demer des graines hybrides

Erreur n°2. Ne pas améliorer la structure du sol 

Il ne faut pas oublier que la terre est un organisme vivant. L’eau de pluie, les arrosages excessifs, etc.. font que les conditions du sol peuvent changer : perte de nutriments, érosion… Certains légumes que nous cultivons ont besoin davantage de nutriments que d’autres. 

Il est important de vérifier le pH du sol avant de semer et la période de semis idéale. Chaque région est différente et les dates de semis sont variables. Il est donc important de faire vos propres analyses à chaque nouvelle saison.

Erreur n°3. Semer les plantes au mauvais endroit

Au début de notre aventure, il peut arriver que nous plantions des légumes au mauvais endroit dans le jardin. Si vous plantez une tomate dans un coin trop ombragé, vous allez limiter sa croissance, la quantité et la qualité des fruits qu’elle va produire. 

La majorité des plantes, horticoles et ornementales, ont besoin de soleil durant leur croissance pour produire au mieux. Si vous ne disposez que d’un espace semi-ombragé pour créer votre potager biologique, ne vous en faîte pas, il existe de nombreuses plantes que vous pouvez cultiver à cet endroit. 

Erreurs ensoleillement

Erreur n°4. Arroser superficiellement

Les arrosages peu profonds sont à l’extrémité des arrosages excessifs. Dans ce cas, la partie aérienne est humidifiée mais les racines obtiennent très peu d’eau. Or, les plantes absorbent l’eau à travers leurs racines. De plus, les arrosages insuffisants provoquent un manque de développement des racines qui ne peuvent pas croître profondément dans la terre.

Pour réaliser de bons arrosages, vous n’avez pas à augmenter la fréquence mais la quantité d’eau. L’arrosage par goutte-à-goutte est une bonne option car il vous aide à utiliser l’eau de façon durable et favorise les arrosages profonds.

Erreur n°5. Trop arroser

Très souvent, l’envie de commencer au potager nous amène à être un peu trop généreux avec l’eau. Les semis ont besoin d’arrosages constants mais peu abondants à chaque arrosage. Mais, dès que les graines germent et que le petit plan pousse bien, celui-ci développe les racines qui sont sensibles à l’excès d’eau. Si vous arrosez trop ou si le sol n’est pas bien drainé, vous pourrez faire face à la pourriture des racines, qui sont noyées et qui ne peuvent pas respirer correctement. Aussi, les plantes qui sont arrosées continuellement sont souvent plus sensibles aux maladies et se fanent plus facilement au soleil.

Erreurs trop arroser

Erreur n°6. Semer à la mauvaise période

Lorsque nous commençons à nous aventurer au potager, nous ne nous rendons pas forcément compte que les plantes ont chacune un cycle de vie en fonction des saisons. Nous ne pouvons pas semer n’importe quelle plante à tout moment de l’année. Il vous est peut-être déjà arrivé de planter des graines et de ne voir pousser qu’un ou deux plantules (voire aucun) ou que des graines germent puis meurent une fois mises en terre. Cela arrive parce que ce n’est pas le moment de l’année le plus propice pour semer. Pour toujours savoir quand planter ou semer dans votre potager biologique, consultez le calendrier des semis pour obtenir les meilleurs résultats.

Erreur n°7. Ne pas préparer de serre

Il arrive très souvent, en tant que débutant, de vouloir semer directement en terre. Si les conditions météorologiques sont parfaites, il y a de grandes chance d’obtenir un bon taux de germination. Mais, dans les serres ou petites pépinières, les graines ont une plus grande probabilité de germination parce que nous pouvons davantage contrôler la température et l’humidité dont elles ont besoin. De plus, un sol trop froid ou détrempé peut compliquer le développement des petites racines du plantule.

Erreurs préparer le sol

Erreur n°8. Planter les mêmes plantes aux mêmes endroits chaque année

Cultiver les mêmes plantes au même endroit est un fait très commun lorsque nous débutons au potager biologique. Pourtant, faire cela constitue une grande erreur parce que nous favoriserons la prolifération de maladies tout en appauvrissant le sol car nous ne sommes pas capables de mettre à profit les macro et les micronutriments qu’il possède.

Pour casser le cycle, il convient donc de mettre en pratique la rotation des cultures et les associations. Ainsi, les maladies ne seront pas capables de proliférer puisqu’elles se développent sur certaines variétés en particulier et pas sur d’autres.

Erreur n°9. Utiliser des produits chimiques

Si vous commencez à créer votre potager, il est possible que vous ayez déjà pensé à préparer vos propres engrais naturels, compost et d’autres remèdes écologiques qui nous aident à améliorer les conditions de culture des plantes. 

Recourir à des produits chimiques nuit au sol et aux plantes à moyen et long terme. Il n’est pas nécessaire de recourir à ces derniers quand nous possédons tant de possibilités gratuites et naturelles. 

De plus, l’usage de produits chimiques peut avoir des effets préjudiciables sur les animaux, si importants pour maintenir la biodiversité (notamment les abeilles).

Pour améliorer la qualité, la fertilité de la terre, pour obtenir des plantes fortes et de bonnes récoltes, optez pour le naturel pour une révolution vraiment verte !

Erreurs produits chimiques

Reçois 4 ebooks GRATUITEMENT !

18 reflexions sur “Les 9 erreurs du jardinier débutant

    1. Julia Auteur de l'article

      Bonjour André,

      Merci beaucoup 🙂 C’est vrai qu’un petit pic de rappel fait souvent du bien pour aborder la future saison potagère sous les meilleurs auspices 🙂

      A bientôt !

  1. Joël

    Bonjour,

    attention, je me permets de corriger un erreur que l’on commet souvent : on dit en général qu’il ne faut pas prendre de graines hybrides, car les plants obtenus donneront des graines stériles.

    C’est faux dans la plupart des cas !

    Ces graines en général germeront très bien. Le problème c’est que les descendants risquent d’avoir des caractéristiques différentes de celles de leurs parents. Et plus on avance dans les générations et plus les différences vont se faire sentir.

    On trouve souvent le cas dans le jardin : si on les laisse faire, les abeilles vont par exemple facilement faire des croisements en allant visiter différentes variétés de courges et polliniser des fleurs mâles et femelles de variétés différentes.
    On obtiendra de belles courge, mais qui seront hybrides. Et les graines obtenues risquent de nous donner des variétés ayant des caractéristiques différentes. Et plus il y aura de générations et plus les différences vont apparaître.

    Le problème c’est que à partir du moment où on fait des croisements, on ne peut pas du tout contrôler la qualité de la descendance.

    1. Julia Auteur de l'article

      Bonjour Joël,

      Je vous remercie pour tous ces compléments d’informations qui nous en apprennent un peu plus sur les graines hybrides !

      À bientôt.

    2. Françoise

      bonjour,
      je profite de pluies très fortes pour me mettre à jour dans mes lectures, là on ne peut rien faire au jardin! Pour l’hybridation “naturelle” cela dépend des plantes. Par exemple tomates (je garde les graines depuis 4 ans et je ne constate pas de variation), petits pois et haricots, coriandre sont auto-fertiles et donc pas de problème d’hybridation majeur. Naturellement je suis partie de graines non hybrides. Mon projet est de petit à petit faire le maximum de mes graines, il suffit de laisser quelques plants pour cela et d’après mes lectures le rendement s’améliore jusqu’à 30%, je compte ainsi réduire mon jardin ou accueillir d’autres plantes sur la surface laissée libre. Par contre en effet pour les courges, courgettes si on ne pratique pas une fécondation manuelle il ne faut pas réutiliser les graines sauf à vouloir des fruits “surprises”.
      Peut-être un futur article?

      1. Julia Auteur de l'article

        Merci Françoise pour votre retour d’expérience ! En effet, un sujet pour un futur article fort intéressant 😉

  2. Pingback: Les erreurs à éviter – spotjardin

  3. Pingback: Les erreurs à éviter |

  4. david

    Bonjour,
    je rejoins la remarque sur les plantes hybrides!
    Sinon, une autre remarque sur le semis en pleine terre.
    Pour certaines plantes, c’est plus efficace en semant directement, sans passer par l’étape godet.
    Je pense en particulier aux courges.
    A chaque essai, les plants ont mis plus de temps à se remettre du transfert que les graines plantées directement en terre (en sachant que j’ai la manie de semer les courges un peu profond).

    Par contre pour d’autre, tel les tomates les plants sont plus intéressant que le semis en plein sol.

  5. Pingback: Les conseils de jardinage de Lapin bleu, pour une meilleure préservation de la Terre. Rubrique écolo pratique.1:les erreurs à éviter (3ème et dernière partie) | Maître Renard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge