6 arbustes à planter au potager bio

Les arbustes doivent prendre une place importante dans votre jardin potager biologique. En plus de fournir, pour la plupart, des semences et des fruits, ils sont d’une culture facile et accomplissent certaines fonctions essentielles au jardin. 

Pourquoi planter des arbustes au potager ?

Les fonctions les plus intéressantes des arbustes sont les suivantes :

  • ils améliorent et favorisent le développement d’autres plantes dans le jardin
  • ils agissent comme une barrière ou un mur de protection contre les vents froids du nord
  • ils protègent et accueillent la faune auxiliaire
  • ils favorisent la biodiversité
  • ils créent des microclimats
  • ils peuvent s’employer pour délimiter des zones ou faire des couloirs
  • ils fournissent de l’ombre
  • ils nous offrent des fruits et des fleurs qui attirent les pollinisateurs 

Le mieux, si vous n’avez pas d’expérience avec les arbustes, est de commencer avec des variétés autochtones. Ainsi, vous éviterez au maximum l’apparition de maladies, d’insectes, une mauvaise adaptation au climat, etc. Mais soyez assuré que cela en vaut la peine !

L’un des objectifs de la permaculture est de créer des systèmes durables et auto-fertiles, dans lesquels vous aurez un minimum de travail puisque les plantes s’épanouissent à diverses hauteurs. Les arbustes font partie de cette technique dîtes des jardins-forêts comestibles.

Prunellier arbustes

Le prunellier

Quels arbustes implanter au potager ? 

 

Le prunellier ou épine noire, prunus spinosa, produit des fruits bleutés que vous pouvez utiliser pour élaborer des confitures, des biscuits, des boissons, etc.. Cet arbuste peut parfaitement endurer des températures inférieures à -5ºC, et supporte également très bien la sécheresse. Il se plaît tant en plein soleil qu’à la mi-ombre. Même s’il préfère des sols riches, vous pouvez aussi le cultiver dans des sols acides ou rocailleux.

Les ronces ou les mûres, rubus ulmifolius, sont très nutritives et vous pouvez les manger tel quel ou les incorporer dans des desserts ou des sucreries. Cet arbuste pousse bien dans n’importe quel type de sol et se plaît en plein soleil. Il se reproduit facilement par bouturage ou marcottage. 

Mûres ronces arbustes

Le chèvrefeuille, lonicera caprifolium, peut se reproduire par graines, boutures ou marcottage. Il peut s’adapter à n’importe quel type de sol, les terrains profonds et humides lui plaisent. Il endure le froid et pousse mieux à l’ombre ou à la mi-ombre. Bien que ses fruits soient légèrement toxiques, d’autres parties du chèvrefeuille possèdent des propriétés médicinales

Les framboises, rubus idaeus, ont des branches épineuses, semblables aux ronces, qui croient bien dans des sols neutres et acides. Elles n’aiment pas être en plein soleil et se développent très bien à la mi-ombre. Elles sont très résistantes tant aux basses températures qu’à la sécheresse. Vous pouvez les reproduire par graines, boutures ou marcottage. 

L’églantier, rosa canina, peut pousser dans n’importe quel type de sol, pourvu qu’il soit bien drainé et humide. Il peut être planté en montagne puisqu’il supporte de très basses températures (-10°C). Ses fruits sont très appréciés pour ses propriétés alimentaires et médicinales.

Églantier arbustes

L’églantier

Le romarin, rosmarinus oficinalis, préfère les sols bien drainés et, bien que les climats chauds et doux lui plaisent, il est capable d’endurer de basses températures. Il aime particulièrement être en plein soleil. Le romarin est très apprécié pour ses propriétés médicinales.  

Reçois 4 ebooks GRATUITEMENT !

18 reflexions sur “6 arbustes à planter au potager bio

    1. Julia Auteur de l'article

      Tout à fait, à vos plantations ! Bien sûr, il existe une multitude d’autres arbustes à planter en fonction des régions…

      A bientôt 🙂

    1. Julia Auteur de l'article

      Ahah, je pense aussi ! 😉

      Même s’il ne peut pas vraiment être considéré comme un arbuste, j’aime également beaucoup le lierre, qui est plus une plante grimpante. Il est très rustique et fait venir une multitude d’insectes pollinisateurs… sans oublier l’odeur qu’il dégage en ce moment ! A implanter aussi au potager !

      A bientôt 🙂

    1. Julia Auteur de l'article

      Le lierre est considéré comme une plante dépolluante car il aide à purifier l’air en absorbant les toxines dans l’air (c’est pourquoi il est très souvent utilisé comme plante d’intérieure).

      Au potager, je ne sais pas tellement ce qu’il en est. Il partage le grillage avec la vigne qui se porte plutôt bien… D’autres personnes ont-elles des avis sur la question ?

  1. MESTRE

    Bonjour, tous ces arbustes sont dans mon jardin, et ils conviennent parfaitement, et donnent des fruits.
    Mais le chèvrefeuille !!! c’est une liane trés envahissante et pas intéressante pour ces fruits que je ne connais pas., ou alors que faire pour la contenir.
    Merci

    1. Julia Auteur de l'article

      Merci Mestre pour ton commentaire 🙂

      Le chèvrefeuille est un arbuste qui donne des fruits rouges (toxiques) et, bien sûr, ses fameuses fleurs odorantes au printemps ! Il suffit de planter un pied pour décorer parfaitement vos haies. Il pousse très rapidement et peut effectivement devenir envahissant. Il convient donc de le tailler régulièrement et franchement après sa floraison.

      Il existe également un petit chèvrefeuille, le chèvrefeuille comestible, appelé également Baie de mai ou Chèvrefeuille à baies de miel, non grimpant, ne dépassant pas 1,50 m de hauteur. Et ses fruits sont comestibles (cependant, ses fleurs n’ont pas d’odeur).

      Bonne soirée 🙂

  2. Quentier

    Merci Julia pour ces conseils. Tu as tout à fait raison et merci d’y inclure le lierre et le chèvrefeuille qui sont mal aimés alors qui remplissent de nombreuses fonctions. Quand je lis ces commentaires concernant l’envahissement ce n’est plus possible. Nous avons des outils tellement puissants pour les contenir ou les détruire. Quant ua lierre souvent considéré comme un parasite ou étouffeur d’arbres ou d’arbustes, ce n’est pas vrai. ça fait bien longtemps que des études ont démontré le contraire et puis il suffit d’observer. Ah ces idées reçues… Le lierre est en plus fait le bonheur des merles et autres grives, s’il en reste toujours ?

    1. Julia Auteur de l'article

      Bonjour Pierre,

      Je vois effectivement que le lierre et le chèvrefeuille au potager font “débat” 🙂 Comme le dit Sandrine dans le commentaire suivant, je pense effectivement que vous n’aurez aucun soucis si vous choisissez un endroit judicieux en le laissant grimper sur un mur ou un grillage.

      Je confirme Pierre : le lierre est l’endroit parfait pour les merles ! Si l’on s’approche doucement et que l’on reste discret, c’est bien de cet endroit que vous les verrez s’envoler !

      A bientôt !

      1. Julia Auteur de l'article

        Bonjour Pascal,

        Oui, bien sûr ! Peu d’espèces végétales disponibles à cette période pour nos chères amies… alors un peu de lierre en fleur ne leur fait pas de mal 🙂

        A bientôt !

      2. Quentier

        Vous avez tout à fait raison et c’est important de le souligner. Pour les abeilles et pour tous les insectes et pour les oiseaux. Sans eux pas de jardin.

  3. sanmas

    oui, tres important ! j’ai conservé mon lierre ( malgres la pression !!), il est bien sur un mur, abrite une multitude d’insectes,les merles aussi ! c’est beaucoup plus joli qu’un mur de parpaings!! je le taille 1 fois par an en gros,et surveille qu’il ne déborde pas. le chèvrefeuille,quand à lui est une merveille rien que l’odeur de ses belles fleurs !!!! envahissant c’est sur donc a maitriser( une année de tempête il m’a mis le grillage au ra s des pâquerettes ) ( j’aimerai bien tester le baie de mai…..) églantier, j’aimerai bien aussi ‘ j’ai pas encore )le prunellier,j’ai pas ,mais je m’en passerai par manque de place, aÏe les ronces, sujet epineux ( mdr ) la j’en ai mais……ça me saoule! a gauche a droite mais bon , j’essaye de maitriser……..( il y a du boulot !! )
    au plaisir Julia
    sanmas Articles récents…inscription des nouveaux membresMy Profile

    1. Julia Auteur de l'article

      Coucou Sandrine,

      Merci pour le partage de ton expérience 🙂 Il y aurait tellement d’arbustes à avoir dans son potager. Le prunellier est magnifique et abrite une multitude d’oiseaux !

      A bientôt !

    2. Quentier

      Votre commentaire est fort intéressant. Pour la ronce, cette mal aimée, pourtant extraordinaire, la seule solution (pas facile je vous l’accorde) est d’y planter un arbre ou un arbuste ou de laisser la venue d’une graine de ceux-ci. La ronce se taille très bien mais comme pour toute plante, contrairement à nous humains, ça le redynamise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge