Les 20 plantes les plus rares du monde

L’homme, au fil du temps, a découvert des centaines de milliers de plantes qui nous étaient étrangères de part leur forme, leur couleur, leur goût… Aussi étranges les unes que les autres, voici le top 20 des plantes les plus rares du monde !

1. La Rafflesia arnoldii : c’est une plante parasite, sans tige, dont la racine ne croît que dans les forêts de l’Indonésie. La plante consiste simplement en fleurs de cinq pétales avec un diamètre supérieur à 106 cm mais qui peut atteindre jusqu’à 10 kg ! Il existe également une plus petite espèce, la Rafflesia manillaza, avec des fleurs d’environ 20 cm de diamètre.
La Rafflesia arnoldii est une espèce très rare et difficile à trouver, spécialement en fleur, puisque la floraison peut prendre des mois avant de se développer entièrement, et dure très peu de jours.

2. La Hydnora africaine : la plante croît sous terre, à l’exception d’une fleur qui émerge sur le sol et émet une odeur d’excrément pour attirer ses pollinisateurs naturels, les scarabées du fumier, et autres. Les fleurs agissent comme des pièges à scarabées durant une brève période et les libèrent très rapidement quand la fleur est complètement ouverte.

3. La Dracunculus vulgaris ou herbe des sorcières : c’est une plante permanente, de plus de 1 m de hauteur, dont le feuillage disparaît après la floraison. Une unique inflorescence de 30 à 130 cm apparaît au printemps ou au début de l’été suivant le climat.

4. L’Amorphophallus : c’est une plante herbacée, tubéreuse qui produit une inflorescence appelée parfois la “plus grande fleur du monde”. En mai 2003, l’Université de Bonn (Allemagne) a présenté un exemplaire vivant de 2,74 m de hauteur. Cette espèce est originaire des forêts tropicales de Sumatra (Indonésie). En plus de sa taille extraordinaire, elle possède une autre caractéristique qui la rend unique : elle dégage une odeur fétide de viande pourrie qui empêche les hommes de s’en approcher. 

5. Wollemia nobilis : c’est un arbre conifère rare découvert en 1994 considéré comme un fossile vivant. Wollemia est arbre qui atteint une hauteur de 25 à 40 m. Son écorce est d’une couleur marron très caractéristique, obscure et noueuse, comme s’il était recouvert de chocolat. L’arbre, si on le coupe, forme rapidement de nombreux rejets comme un arbuste.

6. Welwitschia mirabilis : elle croît en Angola et en Namibie, et spécialement dans le désert du Namib. La plante absorbe l’eau à travers ses propres feuilles, qui lui servent à mettre à profit la rosée nocturne du désert. On la considère comme l’une des plus rares plantes qui existent mais qui est malheureusement en voie de disparition.

 

7. Drakaea glyptodon : c’est un type d’orchidée native de l’Australie. Ces orchidées ont développé une méthode curieuse de pollinisation, puisqu’elles sont uniquement pollinisées par la guêpe Thynnid. Pour réussir à être pollinisée, la plante femelle imite la forme de l’abdomen de la guêpe et dégage même des phéromones pour attirer le mâle.

 

8. Wolffia angusta : ce sont des plantes aquatiques assimilées aux flocons de maïs. Elles flottent librement, sont de couleur verte ou jaune et n’ont pas de racines. Elles sont souvent isolées ou réunies par deux et forment des populations denses à la surface des eaux douces stagnantes.

9. Bleeding Tooth Fungus : ce champignon non comestible ressemble à une boule de chewing-gum. Il pousse entre la fin de l’été et l’automne dans les bois de conifères (pins, épicéas), et y compris les dunes. Il est dispersé ou en groupes dans la mousse et le lichen. 

10. Tacca chantrieri : le Tacca Chantrieri est une plante tropicale qui a besoin de beaucoup d’humidité. Ses feuilles doivent être remplies d’eau (mais non inondées) pour qu’elle puisse produire de nouvelles fleurs.

11. Actaea pachypoda : c’est une plante qui atteint les 50 cm de hauteur. Ses feuilles dentelées mesurent 40 cm de longueur et 30 cm de largeur. Son fruit est de couleur blanche pareil au globe oculaire. Les fruits sont hautement vénéneux et toute la plante est considérée comme toxique pour les êtres humains.

12. Clathrus archeri : ce champignon déploie 4 à 8 bras de couleur rouge qui rappellent les tentacules. Il  a une odeur nauséabonde de viande en décomposition qui attire les insectes qui transportent les spores. Il n’est pas comestible.

13. Harpagophytum : c’est une espèce de plante herbacée rampante, originaire du sud de l’Afrique et qui croît à l’état sauvage dans le Désert de Kalahari. Elle est plus connue sous le nom de “Griffe du diable” puisque ses fruits sont des capsules ligneuse recouvertes d’épines crochues. 

14. Porcupine Tomato : la tomate porc-épic croît à Madagascar. En plus d’être vénéneuse, la tomate porc-épic est potentiellement une plante envahissante : il est très difficile de s’en débarrasser, même dans des cas de fortes sécheresses.

 

15. Euphorbia obèse : c’est une plante dioïque (qui a seulement des fleurs de sexe masculin ou féminin sur chaque pied). A l’état sauvage, elle est en voie de disparition à cause des récoltes excessives puisque sa croissance est très lente). Cependant, elle est amplement cultivée dans les jardins botaniques.

16. Le baobab : il est endémique au sud du Sahara, en Afrique, où on le trouve en grande abondance. Il peut habiter entre le niveau de la mer et 1.250 mètres d’altitude, dans un climat chaud. Des spécimens ont également été découverts au centre et à l’Est du continent.

17. Dracaena cinnabar : Dracaena est un genre d’au moins 40 espèces d’arbres et d’arbustes classés chez la famille Ruscaceae. La majorité des espèces sont natives de l’Afrique et des îles environnantes. Il en existe certaines au sud de l’Asie et une seule en Amérique centrale.

 

18. Mimosa Pudica : il possède de très petites fleurs, de couleur rose mauve et a l’habitude d’atteindre plus d’un mètre de hauteur. Sa vie est courte : 5 ans à peu près. Une caractéristique très remarquable consiste en ce que les bouts de ses feuilles se contractent sur la tige comme si elles se refermaient, et reviennent à la base de la plante grâce à leur poids.

 

19. Drosera capensis : c’est la plante carnassière la plus populaire, pour être une espèce très résistante et d’une culture facile, en comparaison d’autres plantes insectivores. C’est une plante originaire du Cap, en Afrique du Sud. Ses feuilles sont recouvertes de duvets et de mucilage, substance collante qui attrape les insectes qui seront digérés tout de suite grâce aux enzymes de la plante.

20. Night-blooming cereus : les fleurs sont presque toujours blanches, grandes, et parfumées. La majorité des fleurs s’ouvrent après la tombée de la nuit, et à l’aube. 

 

Alors, vous avez fait votre choix ? Dîtes-le moi en commentaire ! 🙂

Reçois 4 ebooks GRATUITEMENT !

21 reflexions sur “Les 20 plantes les plus rares du monde

  1. didier

    merci très passionnant !
    je connaissais Harpagophytum l’ on s’ en sert pour faire des traitements pour les douleurs articulaires , il parait que c’ est très efficace d’ ou son exploitation excessive !

    1. Julia Auteur de l'article

      Bonjour Didier,

      Merci beaucoup 😉
      Oui, je te le confirme, l’harpagophytum est très efficace car j’en prends très souvent pour les douleurs liées au jardinage ! Tellement efficace que, comme tu le dis, certaines firmes n’hésitent pas à en produire beaucoup trop…

      A bientôt !

    1. Julia Auteur de l'article

      Bonjour Marie,

      Waw, c’est super de posséder une Dracunculus vulgaris dans ton jardin (mais peut-être pas pour son odeur apparemment 😉 ) !
      Est-ce toi qui l’a implanté ?

      A bientôt !

  2. yeratelmimi

    Exact, l’harpagophytum en phytothérapie, est excellent contre les douleur articulaires, et les courbatures. On peut le considérer comme un anti-inflammatoire naturel, qui a l’avantage de ne pas provoquer de désagréments au niveau de l’estomac.
    A prendre en cure, ou de façon occasionnelle et préventif. Ce produit a séduit mon entourage, même les plus sceptiques.

  3. hetre87

    De très belles images, j’ai souvent trouvé en foret le 12. Clathrus archer ou en tout cas une espèce très semblable d’aspect. Le Limousin serait il un territoire qui accueillerait “les 20 plantes les plus rares du monde” :)=

    1. Julia Auteur de l'article

      Merci beaucoup !
      Comme quoi, il n’est pas nécessaire de parcourir le monde pour trouver des merveilles ahah 😉

      A bientôt !

  4. Pingback: Fleuriste en Gironde : trouvez des fleurs d'exceptions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge