Les plantations de nos légumes

Les Saints de Glace sont maintenant largement passés, on ne devrait plus avoir de risque de gelée. Nous en avons donc profité pour procéder à la plantation de quelques uns de nos légumes fétiches : les principaux cucurbitacées (courgettes, courges, potirons, concombres et cornichons), les pommes de terre (avec du retard) et les tomates qui peuvent enfin prendre place au potager !

jardinier Les tomates

 

Comme vous avez pu le voir dans l’article consacré aux variétés 2015 au potager de Madorre, près de 40 variétés de tomates sont “testées” cette année soit 200 plants environ. Le travail de plantation ne manque donc pas ! Comme l’an dernier, 4 carrés entiers sont consacrés uniquement à ces demoiselles soit 36 m² de surface environ.

Pour mettre en place tout cela, nous avons procédé en plusieurs étapes :

  1. Au cours du mois d’avril, l’herbe a été tondue au plus ras pour permettre un ralentissement de la poussée. Les trous ont été creusés à l’avance (ce qui sera déjà du travail en moins lors de la plantation qui demande déjà beaucoup de temps !). Pour finir le travail, tous les carrés potager ont ensuite été paillé pour garder l’humidité, nourrir le sol et limiter (encore) la trop forte poussée de l’herbe
  2. Au mois de mai, place à la plantation des 200 pieds de tomates (et en adéquation avec la lune bien sûr) ! Les trous ayant déjà été creusé quelques jours plus tôt, les plants ont directement trouvé leur place avec, au préalable, une petite poignée d’engrais biologique spécial tomates. Et les feuilles d’ortie au fond du trou, où sont-elles passées me diriez-vous ? Cette année, et suite à la lecture du très bon article de Romain du blog Tous-Au-Potager que je vous invite à lire, j’ai décidé de ne pas mettre de feuilles d’ortie cette année. Mais l’ortie reste bien sûr une incontournable pour la culture des tomates (et autres légumes d’ailleurs). C’est donc pour cela que, une fois la tomate bien placée dans le trou et légèrement penchée pour permettre un meilleur enracinement, un arrosage au purin d’ortie a été effectué (ainsi qu’un apport de purin de consoude pour la fructification). De nombreuses tomates sont en fleurs. Il ne restera donc plus, au cours de la saison, qu’à attacher les tomates, à retirer les quelques gourmands et à écouter pousser les légumes… hamac palmier
  3. Voici l’engrais organique spécial tomates que j’ai utilisé cette année (entreprise DCM -Belgique) : une petite poignée, soit environ 6 g) dans chaque trou de plantation. C’est un engrais riche en potassium, ce qui favorise la fermeté des plantes. Pour l’instant, bien que n’ayant pas encore pu voir le résultat, j’en suis très satisfaite :  facile d’utilisation, informations complètes sur le paquet et fermeture permettant un bon stockage. J’ai hâte de pouvoir constater leur efficacité lors du développement des plants ainsi que des récoltes !

 

jardinierLes cucurbitacées

 

A la mi-mai, 7 plants de courgettes, 10 courges, 7 potirons, 6 pastèques à confiture, 6 concombres et 6 cornichons ont pris place au potager. Certains plants de courgettes présentaient déjà de toutes petites courgettes !

jardinierLes pommes de terre

 

Cette année, beaucoup de retard pour la plantation des pommes de terre ! Beaucoup de travail nous ont ralenti et, arrivé presque mi-mai, nous n’avions pas encore procédé à la plantation… Mais, que nenni : voyant les pauvres petites patates germées attendre patiemment leur tour, une centaine de trous ont directement été creusés dans la parcelle enherbée ! Hop, une poignée d’engrais DCM pour pommes de terre riche en potasse et du compost pour terminer le travail : qui vivra verra ! Au final, les pommes de terre sont sorties en une dizaine de jours et se portent très bien. J’espère maintenant que les récoltes ne seront pas trop tardives et que les pommes de terre pourront rattraper un peu de leur retard… Au potager, les plants de Vitelotte, qui ont germés tout seuls provenant de petits tubercules restés dans la terre l’année dernière, sont en fleurs et la première récolte ne devrait pas tarder !

jardinierEt les autres plantations…

 

Les aromatiques ont également pris place au potager : basilic, persil, pimprenelle, aneth… Comme pour les tomates et pommes de terre, j’ai incorporé une petit poignée dengrais potager et plantes aromatiques.

Comme vous pouvez le voir, le travail a été important à Madorre et j’imagine que pour vous aussi ! Le mois de mai est, chaque année, un moment crucial pour le jardinier mais aussi la promesse de futures belles récoltes ! Smilie arrose sa fleur

Reçois 4 ebooks GRATUITEMENT !

10 reflexions sur “Les plantations de nos légumes

  1. richard1

    Bonjour,
    Concernant les orties au fond du trou, j’ai essayé l’année dernière et je me suis aperçu que les plants de tomates perdaient de la couleur pendant un certain temps avant de redevenir bien vertes ; alors que les années précédentes sans mettre d’ortie, je n’ai pas eu ce problème. Malgré tout ça mest tomates 2014 je les ai récoltées jusqu’à début octobre (en serre).
    Bonne culture à tous !!

    1. Julia Auteur de l'article

      Bonjour Richard,

      Merci pour ce témoignage !
      En tout cas, ce que l’on peut dire c’est que l’ortie semble avoir de vraies propriétés et un fort pouvoir sur les plants (qu’il soit positif ou négatif) !

      À bientôt.

  2. Romain - Tousaupotager.fr

    Salut Julia,

    Merci pour le lien et le compliment :). Mes tomates ont apprécié de ne pas avoir d’ortie dans le fond du trou aussi, aucun arrêt de croissance ! Elles forment déjà une petite jungle et plusieurs sont tomates sont bien formées ! J’ai hâte.

    Je suis toujours sidéré par l’espace que tu as, j’en bave d’envie ! Tu as combien de surface cultivé environ?

    A bientôt et au plaisir de voir pousser ces beaux légumes !
    Romain.
    Romain – Tousaupotager.fr Articles récents…J’installe des légumes vivaces pour un potager autonomeMy Profile

    1. Julia Auteur de l'article

      Salut Romain,

      Avec plaisir 😉 J’avais trouvé ton article fort intéressant et sujet à débat sur cette fameuse ortie au fond du trou de plantation !

      Ahah, merci beaucoup 😉 Tant de surface demande beaucoup de travail mais les récoltes valent le coup ! Le potager de Madorre est organisé en 3 grandes parcelles :
      – Le potager à proprement dit dispose d’un espace de 400m2 (courgettes, concombres, cornichon, oseille, haricots…)
      – Un espace, plus au sud du jardin, est consacré à la culture des tomates et des poivrons : 4 carrés de 9m2 chacun (soit 36m2).
      – Enfin, un espace d’environ 100m2 est dédié aux cultures des curcubitacées (melon, pastèque, courge, potiron) ainsi qu’aux pommes de terre, légumes ayant besoin d’espace et de “liberté”.

      Bonnes récoltes,
      Amicalement.

    1. Julia Auteur de l'article

      Coucou Aurélie,

      Ahah, oh oui c’est du travail ! 😉 Pour les récoltes, on est une famille de 4 personnes donc c’est impeccable pour mettre au congélateur, faire des pizzas et de la sauce tomate (et une grand partie passe bien sur durant l’été dans les salades !).

      Pour l’arrosage, c’est au tuyau (eau de source et du puits) 2 fois par semaine uniquement (d’où l’importance du paillage car cela demande pas mal de temps !).

      40 plants, c’est déjà super ! Rien ne vaut nos bonnes tomates du jardin 😉

      Bises
      Amicalement.

    1. Julia Auteur de l'article

      Et oui 🙂 Il faut essayer de s’organiser et de limiter au maximum le travail ! Le potager est avant tout un plaisir même si arroser le soir à la fraîcheur est un pur bonheur ahah 😉

  3. Emilie

    Ouah! de belles récoltes à venir. Moi j’ai vu beaucoup moins grand que toi avec seulement 6 pieds de tomates, 3 pieds de potimarron, 2 de potiron, 2 de courgettes, et une douzaine de pieds de haricots grimpants. Sans oublier les salades, les radis… mais tu disposes de beaucoup plus de place que moi!

    1. Julia

      Bonjour Émilie,

      Merci pour ton commentaire 🙂 Tout cela devrait te donner de quoi faire de bons petits plats cet été ! Miam 😛

      À très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge