Purin d’ortie & Cie : Les plantes au secours des plantes

Purin d’ortie et Compagnie fait partie des livres à mettre entre toutes les mains des jardiniers utilisant les extraits végétaux dans leur potager. Le purin d’ortie fait bien sûr partie des incontournables du genre mais pas que : 32 plantes nous sont présentées pour le bonheur du jardin !

 

 

 

 

 

En guise d’apéritif…  

 

Purin d’ortie et Compagniefait partie des livres à mettre entre toutes les mains des jardiniers utilisant les extraits végétaux dans leur potager. Le purin d’ortie fait bien sûr partie des incontournables du genre mais pas que : 32 plantes nous sont présentées pour le bonheur du jardin !

L’entrée : la quatrième de couverture 


“Cela vous dirait-il de traiter la plupart de vos problèmes au jardin sans employer le moindre produit chimique ? Avec Purin d’ortie & compagnie, c’est tout à fait possible ! Vous y découvrirez l’art et la manière de préparer de nombreux extraits végétaux, celui d’ortie bien sûr, mais également ceux de 32 autres plantes indispensables, comme la prêle, la fougère, la consoude, le pissenlit, etc. Une véritable trousse de secours pour votre jardin, vos jardinières et vos plantes d’intérieur… À l’expérience des auteurs, s’ajoutent les témoignages de spécialistes qui vous livrent leurs propres secrets et tours de main… “C’est vos plantes qui vont être heureuses !”

Le plat : une lecture pas à pas…   

Le livre nous guide pas à pas dans nos expériences d’extraits fermentés. Veillez à bannir de votre vocabulaire le terme de “purin” ou les auteurs vous le reprocheront, souvent sujet à trop d’approximations et à une image péjorative ! Si le terme est employé dans le titre, ne vous y trompez pas, c’est uniquement parce que, culturellement parlant, ce terme est ancré dans notre inconscient de jardiniers et d’agriculteurs. Préférez-y plutôt dorénavant, pour le bien de la discipline, le terme “d’extraits végétaux” (regroupant notamment l’infusion, la décoction ou la fermentation).

“Cette ouvrage se présente avant tout comme un guide pratique, un véritable mode d’emploi d’une pharmacie familiale adaptée à tous les espaces jardinés de France et de Navarre… Une pharmacie que chacun de vous va pouvoir créer en fonction de ses besoins propres, mais aussi de ses disponibilités”
Effectivement, ce livre recèle tous les conseils dont chacun de nous avons besoin pour confectionner ses extraits fermentés : Comment agissent les extraits ? Comment les réussir ? Quelles plantes utiliser et à quelle dose ? Bref, rien (ou presque) ne manque à ce “petit” livre de 130 pages.Attardons-nous quelques minutes, le temps de réfléchir sur le bon stade de fermentation… et ses odeurs. De quoi relativiser les odeurs naturelles de nos extraits ! “La chimie aussi à une odeur ! Même s’il n’est pas question de se parfumer à l’extrait d’ortie, on peut noter que son odeur, comparable à celle de l’urine de vache saine, n’a rien de repoussant. On ne peut pas dire qu’il en est de même des produits chimiques de synthèse, vraiment irrespirables.
“Avançons dans notre périple des extraits fermentés et choisissons nos plantes. Le choix est conséquent, prés de 32 plantes (la liste est bien sûr non exhaustive et toute expérience est bienvenue mais n’allons pas trop vite !). Au programme : absinthe, achillée, ail cultivé, bardane, capucine, consoude, euphorbe, fougère, lavande, lierre, mélisse, menthe, ortie, pissenlit, prêle, pyrèthre, raifort, rhubarbe, rue, rumex, saponaire, sauge, sureau, tanaisie et valériane. “Les trois mousquetaires des plantes de premier secours sont, comme par hasard, au nombre de quatre : ortie, consoude, prêle, fougère sont des valeurs sûres. Vient ensuite un peloton groupé de plantes qui, à un titre ou à un autre, méritent votre attention”

Pour chacune d’entre elles, les auteurs nous présentent leur photo, culture, propriétés et emploi (en extrait fermenté, infusion, macération ou décoction). Un grand tableau vous aidera à retrouver facilement toutes les plantes selon leur type d’action : plantes stimulantes, plantes à action fongicide, plantes répulsives ou plantes à action insecticide. Les plantes enfin prêtes, le jardinier aura le choix entre arrosage ou pulvérisation. Du mal à se décider ? Purin d’ortie & Cie” est là pour vous aider et vous donner les bons conseils selon que vous souhaitez stimuler, traiter contre des insectes ou traiter contre des maladies.

 

Le dessert : mon avis

Je retiendrai 3 grands points positifs qui m’ont fait adorer cette “bible du jardinier heureux” :

– la facilité de lecture : en effet, tout lecteur et jardinier pourra facilement s’y retrouver parmi les nombreux tableaux dans lesquels toutes les informations utiles sont regroupées : plantes, remèdes répulsifs ou contre les maladies avec les recettes et doses correspondantes- les formules “secrètes” de Michel Barraud : en découvrant ce livre, Michel Barraud nous livre deux de ses recettes : la première pour stimuler le sol, la seconde pour renforcer les défenses immunitaires des plantes

– les expériences : grâce à ce livre, vous deviendrez d’excellents expérimentateurs ! Pourquoi ne pas tester, par exemple, les mélanges d’extraits ou des plantes susceptibles de montrer des propriétés : chou brocoli, bourrache, épinard… ? J’ai particulièrement apprécié cette partie “Essais, mode d’emploi” dont le but est, à travers les expériences d’autres jardiniers, “de trouver des pistes sur la manière dont fonctionnent les produits naturels à la disposition du jardinier. Il y a de fortes chances qu’au passage volent en éclats quelques idées reçues…

– la présentation et la mise en page du livre : l’impression a été faîte sur papier écologique avec des encres végétales (ce qui n’enlève rien à la qualité du papier) et les photographies ont été prises par les auteurs eux-mêmes.
Peu de points négatifs sont à lister dans cette catégorie même si :

– l’impression de certaines photos a fait défaut- les trop nombreuses fautes d’orthographe qui se sont glissées dans les derniers extraits du livre consacrés à l’ASPRO PNPP (ASociation pour la PROmotion des Préparations Naturelles Peu Préoccupantes) en gâchent un peu la lecture

Vous l’aurez compris, je recommande vivement ce petit livre riche en bons conseils pour lequel je donne un très bon 8/10. Alors hâtez-vous de feuilleter ou de vous procurer Purin d’ortie et Cie : Les plantes au secours des plantes“. 

“Pour que vive l’orticulture !”

Vous en reprendrez bien un peu ?

Purin d’ortie et Cie : Les plantes au secours des plantes, Bernard Bertrand, Jean-Paul Collaert, Eric Petiot, Editions de Terran, 2012, 15€50

Reçois 4 ebooks GRATUITEMENT !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge