Bilan de l’année potagère 2014


L’année 2014 aura été riche en événements ! Beaucoup de pluie, certes, mais de belles récoltes à l’arrivée. Une meilleure organisation dans les semis, plantations et traitements biologiques des plants. Beaucoup de travail aussi avec l’agrandissement du potager pour les pommes de terre, tomates et autres légumes bien utiles… 
Rétrospective !





Les réussites

Les tomates : en 2013, nous avions déjà entamé le projet de diversité des variétés de tomates au potager. Cette année, ce projet a vraiment été mis à l’honneur. Ainsi, une trentaine de variétés anciennes ont été testées et dégustées. Certaines referont leur grand retour la saison prochaine et d’autres ont été moins appréciées. 
Cette année également, nous avons suivi scrupuleusement les plants de tomates, du semis jusqu’à la récolte. De plus, le purin d’ortie a été beaucoup plus utilisé cette année que précédemment. La conséquence est que le mildiou n’a fait son apparition que tard dans la saison, laissant les plants de tomates suffisamment grandir et se fortifier. Ce fût plus délicat en fin de saison avec les averses orageuses et le taux d’humidité. 
Enfin, peu ou pas de tomates vertes cette année : le purin d’ortie aurait le pouvoir d’augmenter le taux de maturité des tomates en fin de saison. La récolte de fruits ayant eu le temps de mûrir a été plus abondante sur les plants traités. Il faut également noter que le nouvel emplacement destiné aux tomates, plus au sud, a certainement joué un rôle sur la maturité.      
 
  




Les concombres et cornichons : alors que les concombres et cornichons faisaient parti des échecs de l’année 2013, ces derniers retrouvent leur place dans les grandes réussites cette saison. En effet, malgré un départ un peu frileux, les concombres ont énormément produit. Comme pour les tomates, de nouvelles variétés ont été testées comme le concombre “White Wonder“. Malheureusement, le mildiou a fait son apparition vers la mi-juillet, et le temps ne s’arrangeant pas, les pieds ont cessé de produire en quantité. Mais ces derniers nous avaient déjà beaucoup donné. 
Concernant les cornichons, la variété “Vorgebistrauben” était la star cette année. Quelques dizaine de pots de cornichons au vinaigre ont trouvé leur place dans le placard.

Les fèves : premières stars de l’année, les fèves “Aguadulce” nous ont régalé avec 20 kilos récoltés. Elles ont été semées en Novembre 2013 dans le but d’apprécier la différence d’activité des pucerons sur ces dernières (certains jardiniers ayant constaté que les pucerons été moins nombreux lorsque les fèves étaient plantées en hiver plutôt qu’en début de saison). J’ai donc tenté l’expérience cette année. Même si je n’ai pas constaté de grande différence sur l’activité des pucerons, j’ai trouvé les fèves beaucoup plus belles et, bien sûr, en avance sur la saison. J’ai donc renouvelé le semis précoce des fèves cette année : ces dernières sont très bien sorties et se portent à merveille. A suivre… 

Les courgettes : avec un peu de difficulté au départ liée en partie à l’humidité, les courgettes ont tout de même beaucoup produit. Quelques variétés nouvelles ne nous ont pas satisfaites mais les grands classiques ont bien réussis. Au final, 50 kilos de courgettes ont été récoltés ! 
Le mildiou blanc s’est installé quelques temps sur les feuilles mais sans faire de gros dégâts. Les toutes premières ont subit l’absence de pollinisation par les abeilles, beaucoup gênées par le vent violent qui a largement survolé le département du Tarn.  

 
   
Les choux : une belle découverte cette année avec la culture du chou “Kale“. Très beau et surtout très bon, il est arrivé par hasard au potager, né d’une erreur sur l’étiquetage. Mais comme le hasard fait souvent bien les choses, ce fût un réel plaisir de retrouver ce chou dans nos potages et potées et de le partager entre amis. Certains étaient même content de le retrouver car impossible d’en trouver dans les supermarchés. Nous avons même appris qu’il était envié par les américains !
Quelques chenilles ont été trouvées dans les choux mais aucun grand dégât car vite éliminées et repoussées par une pulvérisation de purin d’ortie et de purin de sureau. 

 


Les salades : grand classique du potager, nous avons pu manger près de 300 salades cette année ! Bon d’accord, nous avons un peu poussé… Mais que voulez-vous ? En été, ça n’a pas de prix ! Plusieurs variétés ont été semées en caissette puis en pleine terre. Les limaces ont bien sûr dévoré quelques jeunes plants mais il faut bien partager… 

Les Ocas du Pérou : toute première année de culture d’Ocas du Pérou. 6 petits tubercules avaient été semés et nous en avons récolté 2 kilos environ. Ce fût une belle découverte gustative !   

 

Les fraisiers : de beaux fraisiers cette année qui ont donné jusque tard dans la saison. Des petites souris ont élu domicile parmi les pieds mais point de dégât. Beaucoup de désherbage a été nécessaire pour donner le maximum de lumière aux futures fraises.  

Les fleurs : glaïeuls, capucines, cosmos, oeillets d’Inde, tubéreuses, lys royal, bégonias blancs, crinole… ont été au rendez-vous ! Seuls les lupins ont malheureusement subit les trop grandes et nombreuses averses.

 

 

Les courges, potirons et pastèques : j’ai bien cru que nous n’en aurions pas cette année ! En effet, peu ou pas de fruits sur les plants mais énormément de fleurs. Heureusement, les plants ont commencé à produire mais tard dans la saison. Le beau temps et les températures en hausse de fin de saison ont permis de faire mûrir les fruits. Au final, une belle récolte de courges (notamment de Siam), potirons et pastèques à confiture ! De plus, les semis étaient très beaux cette année !

 

Les haricots : une récolte tardive alors que nous récoltions déjà des haricots beurres en mai l’année dernière. Mais, comme pour les courges et potirons, les haricots ont fini par produire de belles récoltes ! De plus, moins d’attaques de pucerons ont été constatées, certainement dû à la présence plus importante des coccinelles. 

Les échecs

Les poivrons : très peu de poivrons, sûrement du aux trop grandes pluies et au peu de soleil de la saison. 

Les pommes de terre : que de travail pour les pommes de terre cette année ! Un terrain a été aménagé uniquement pour ces demoiselles. Malheureusement, seule une cinquantaine de kilos a été récoltée. Quelques mulots et souris sont passés par là. La récolte nous a d’autant plus déçue que les plants n’étaient pas du tout malades et très beaux. Peut-être une mauvaise culture ou des variétés peu abondantes… Cependant, nous avons été ravis des pommes de terre “Vitelotte” qui ont bien produit (et dont le goût est excellent !). Nous retenterons l’expérience des pommes de terre l’année prochaine avec, je l’espère, plus de succès ! 

 

Les choux-fleurs : les choux-fleurs ont été dévorés par les chenilles. Dommage, car les plants étaient fort beaux et prometteurs en caissette. Les pulvérisations de purin d’ortie et de sureau tenaient les chenilles éloignées quelque temps mais, petit à petit, les pommes des choux-fleurs ne grossissaient plus ou se faisaient manger. La culture des choux pommés n’a pas l’air de se plaire à Madorre. Je ne sais pas si nous retenterons l’expérience de ces choux-fleurs mais les choux frisés “Kale“, c’est certain !  

Retour sur les projets 2013 !

Comme chaque année, à tous les bilans de la saison, je reviens sur les projets de l’année précédente. Qu’en est-il aujourd’hui de ces derniers ? Ont-ils tous étaient mis en place ?

1. Projet en 2013 : “la mise en place d’une prairie fleurie”


Qu’en est-il en 2014 ? : pas de prairie fleurie encore cette année essentiellement par manque de temps. En effet, la création de 2 nouveaux espaces (le premier pour les tomates (4 carrés) et le second pour les pommes de terre) ne nous a pas permis de nous consacrer à l’aménagement d’un lieu pour accueillir la prairie fleurie. Mais ce n’est que partie remise ! 

2. Projet en 2013 : “continuer de conserver et cultiver des variétés anciennes”


Qu’en est-il en 2014 ? : voilà une mission qui ne s’accomplit pas en une saison mais qui s’entretient tous les ans. Encore cette année, de nombreuses variétés anciennes de tomates, de courges et potirons… Encore de belles et bonnes variétés découvertes !  










3. Projet en 2013 : “continuer le blog de Madorre”

Qu’en est-il en 2014 ? : je suis heureuse de vous retrouver pour chaque nouvel article ! Vous êtes de plus en plus nombreux à vous abonner à la newsletter de Madorre, à suivre les aventures de Madorre sur le blog et sur les réseaux sociaux ! 







4. Projet en 2013 : “les engrais verts”


Qu’en est-il en 2014 ? : je n’ai pas encore essayé de cultiver les engrais verts. Mais c’est un projet que j’aimerai mettre en place d’ici quelques temps. En attendant, je continue à me renseigner !

En route vers 2015 !

Projet n° 1 : continuer les critiques de livres. Je prends beaucoup de plaisir à lire et à commenter les livres consacrés au potager bio ! Tous les jardiniers puisent beaucoup d’astuces, de conseils et d’informations dans les livres. Le but du blog “Dans la bibliothèque de Madorre” est de vous guider au mieux vers les meilleurs livres dans ce domaine. Des avis positifs me sont déjà parvenus et j’espère que ces articles vous plairont à tous !






Projet n° 2 : la mise en place d’une prairie fleurie. En 2015, je renouvelle le projet de 2013 que je n’ai pu mettre en place cette année ! Cela me tient beaucoup à cœur de donner aux auxiliaires un endroit qui leur est consacré. 

Projet n° 3 : cultiver de nouvelles variétés anciennes. Que ce soient des variétés de tomates, courgettes, cornichons, potirons, courges…, il est indispensable de continuer à les découvrir et à les cultiver. Les graines sont récoltées et gardées précieusement pour les échanges et les générations futures.


Voilà les amis : ce grand bilan de l’année potagère 2014 touche à sa fin ! C’est avec émotion que je vous dis à l’année prochaine pour que nous continuons, ensemble, à entretenir notre grande passion du potager bio. Je remercie chacun d’entre vous, lecteurs assidus ou de passage, d’avoir aimé, commenté ou bien partagé mes articles et photos.
Enfin, mille mercis à ma famille qui m’aide énormément dans cette belle aventure du potager de Madorre et avec laquelle je partage de merveilleux moments.
J’ai passé une super année ! Merci d’en avoir fait partie !
Je vous embrasse et vous souhaite de passer de très joyeuses fêtes de fin d’année !
Potagèrement vôtre,
Julia de Madorre

Reçois 4 ebooks GRATUITEMENT !

4 reflexions sur “Bilan de l’année potagère 2014

  1. ludo

    Salut Julia,

    Merci pour ce bilan, c'est toujours sympa quand on est jardinier de savoir ce qu'ont donné les récoltes des autres jardiniers.Une chose est sûre, ta récolte est bien meilleure que celle que nous avons connue cette année au nord de la Loire.
    Ce que je retiens de ton bilan, c'est l'utilisation du purin d'ortie sur les plants de tomates. Je vais te piquer l'idée pour mes cultures 2015! Je retiens aussi le chiffre hallucinant de 50 kg de courgettes récoltées!! Impressionnant.

    Bravo et félicitations pour ton potager. Il est magnifique et tes récoltes sont la juste récompense de ton travail.

    Rendez-vous en 2015 pour une nouvelle saison de culture. D'ici là, je te souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année.

    Ludo

    1. Julia de Madorre

      Salut Ludo,
      Merci de ta visite sur le blog 🙂
      En effet, le purin d'ortie a été très utile et efficace sur les tomates cette année. J'en mettais au pied toutes les 2 semaines, lors de l'arrosage.
      J'espère que nos potagers se porteront bien en 2015 et que les récoltes seront au rendez-vous ! On ne sait jamais de quoi sera faîte la prochaine saison au potager 🙂

      Merci encore et joyeuses fêtes !

  2. MISS MM

    Et bien je suis jalouse moi 😉 Cette année n'a pas été très bonne pour mon petit potager 🙁 J'ai récolté à peu près 3 tomates sur 15 pieds de plantés. C'est la première fois que je doit tout arracher à cause du mildiou. Les choux, comme d'hab, ce sont les chenilles qui s'en sont régalées. Ah si… je suis contente des haricots verts et des fèves 🙂
    Bravo pour ton superbe potager et pour toutes tes récoltes. Et je te souhaite que tous tes projets se concrétisent en 2015.

    1. Julia de Madorre

      Malheureusement, j'ai vu que beaucoup de jardiniers n'avaient pas eu de récoltes satisfaisantes. Mais ne t'inquiète pas, l'année prochaine sera meilleure 🙂 Mais ici aussi le temps a été difficile à cerner et beaucoup d'efforts ont du être fait pour empêcher les maladies sur les plants (pour les concombres par exemple, la fin de saison était perdue d'avance…).
      Joyeuses fêtes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge