#2 Un potager bio dans le monde : suivez Kokou, direction le Togo !

Cet article s’inscrit dans le cadre du projet “Un potager bio dans le monde”, le but étant de vous faire découvrir d’autres potagers, d’autres personnalités à travers différents pays du monde. Parce que la passion de la nature et du potager biologique n’a pas de frontière… 
Protection de la terre dans la tête ...aidons les animaux


Aujourd’hui, nous prenons l’avion pour l’Afrique, direction le Togo ! Je vous invite à suivre Kokou dans le beau potager bio dont il s’occupe, lui et d’autres jeunes, avec beaucoup d’amour. Un beau projet qui a vu le jour en 2009, toujours avec le soucis de respecter sa terre, les populations qui l’entoure et de laisser derrière lui “une terre propre pour nos enfants”. 
cultivateur pelle râteau

Tout d’abord, je remercie chaleureusement Kokou pour cette belle interview ! Ce fut un grand plaisir pour moi de pouvoir discuter avec lui !

1. Une petite présentation de ton potager pour commencer…


Le potager a été crée en octobre 2009 au Togo, dans la préfecture de Kloto, par les jeunes élèves regroupés en association nommée APEPDJ-TOGO ( Association pour la Protection de l’Environnement et Promotion du Développement des Jeunes ). Le potager mesure 75m x 80m soit 6000 m² et est géré par quatre jeunes. 

Mais actuellement, j’évolue seul au Sénégal depuis le mois d’avril 2013 à Dakar afin de promouvoir l’agriculture urbaine. Je m’occupe également de cultures, hors du potager, sous forme de stages personnels sur une surface de 20m x 40m ( 800 m² ).
2. Que représente ce projet pour toi, quels ont été tes objectifs de départ ?
Ce projet a été un début d’autonomisation des jeunes qui s’engagent dans la production biologique et qui disent “Pesticide non merci ! Nos grands parents ne te connaissent pas mais ils ont réussi leurs productions”. Nous avons pour objectifs d’œuvrer pour l’amélioration des conditions socioculturelles et environnementales des populations en consommant des aliments non pollués et de respecter l’écosystème.

3. D’un point de vue environnemental, quelles sont les méthodes que tu utilises pour remplacer les pesticides et les produits chimiques ?
Depuis 2009, nous avons travaillé ensemble au respect de l’environnement en utilisant ces méthodes :
– Nous coupons les pommes de terre et nous les mettons sous les morceaux de planches dans différents endroits dans le potager où le besoin se fait sentir. Le lendemain matin, nous retrouvons les envahisseurs sous les morceaux de planches et nous les mettons à une distance raisonnable du potager où ils pourront mieux vivre sans faire de dommage aux légumes.
– Nous utilisons également le piège de la bière que nous mettons dans des assiettes pour attirer les envahisseurs vers ces dernières au lieu d’aller détruire les légumes et où ils se gonflent le lendemain matin comme des ballons de baudruche.
– Nous ramenons des “assistants jardin” dans le potager comme les araignées, les crapauds, les abeilles, les “mesdemoiselles aux yeux d’or” ( les chrysopes vertes )… pour lutter contre les envahisseurs : guerre et paix dans le potager.
– Nous fertilisons le sol avec des fumiers provenant des aviculteurs et des éleveurs afin de favoriser le travail des vers de terre qui sont les vrais jardiniers et qui la travaillent jour et nuit. Les buttes ont aussi leur rôle de régulateur et de stabilité dans le potager.

4. Rencontres-tu des difficultés dues notamment aux aléas et particularités climatiques ?
Le début de toute chose n’est jamais facile surtout quant on change de zone où il fait d’ailleurs plus chaud. Alors avec l’expérience et l’emploi de ces techniques bio, je tiens bon avec des résultats extra ! Je cultive du gombo, betterave, laitue, choux, concombre, poivron, aubergine et de l’herbe “nana” pour le thé. Je suis satisfait de mes récoltes.

5. As-tu remarqué un changement dans la vision qu’ont les personnes de l’agriculture biologique ?
Oui, j’ai remarqué un grand changement :  l’agriculture biologique, c’est manger pour être en forme et en bonne santé naturellement. Tout ce qu’on produit biologiquement est sain et se conserve davantage. Par contre, plus de la moitié de ce qui est produit avec des pesticides va à la poubelle. Je voudrais sensibiliser les consommateurs et les agriculteurs, les premières victimes, sur les méfaits des pesticides afin de pouvoir dire non à leur utilisation et, au final, promouvoir une production biologique.
6. Lorsque tu regardes tout le travail effectué jusqu’à aujourd’hui, en es-tu satisfait ? Comment vois-tu le futur pour ton potager ? Des projets ?
Aujourd’hui, je suis satisfait de tout le courage donné au travail malgré les difficultés et les mots de découragement des uns et des autres à l’égard de la production biologique. J’ai un bon futur pour mon potager car la terre me donne espoir. Comme projet, je souhaiterai créer une ferme agro-écologique au Togo pour un devenir meilleur des populations et laisser derrière moi une terre propre pour nos enfants. Nous avons aussi besoin de partenaires et d’aides pour la réalisation de ce beau projet au Togo.

7. Pour finir, un petit mot pour mes lecteurs, passionnés de potager biologique…
Tous les passionnés de potager biologique, je vous remercie ! Je vous lance également cet appel : persévérer pour donner une bonne image à l’agro-bio, en consommant des aliments non pollués… afin de bannir l’utilisation abusive des pesticides par ceux qui sont animés par l’esprit de leadership, du profit et rien d’autre.

J’espère que ce second article de la saga “Un potager bio dans le monde” vous a fait voyager et a été riche en découvertes !
Je vous dis à très bientôt !
Madorre.

Reçois 4 ebooks GRATUITEMENT !

8 reflexions sur “#2 Un potager bio dans le monde : suivez Kokou, direction le Togo !

  1. Aurélie

    Bravo ! Ce potager est magnifique ! La terre est belle et semble fertile. Nous souhaitons un bel avenir à ce beau potager d'Afrique.

    Merci pour ce beau partage.

    A bientôt 🙂

    1. Julia de Madorre

      Coucou Aurélie,
      Tu as raison, Kokou possède un très beau potager et il a l'air d'en prendre soin 🙂 Merci à toi pour ta visite sur le blog et pour tes magnifiques dessins que nous avons tous plaisir à découvrir chaque semaines !
      A bientôt !
      Julia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge