Voyage au pays des graminées

Pas de nouvelle, bonnes nouvelles ! Et oui, après un petit mois d’absence, me voici de retour avec un nouvel article dédié cette fois-ci au monde des graminées, ces herbes folles qui envahissent, pour notre plus grand plaisir, les belles prairies fleuries du mois de mai.
Belles et utiles à la fois pour tous les petits insectes
( abeilles, papillons, homoptères ou encore coléoptères ), je vous invite à venir à leur découverte sous le ciel bleu
( profitons-en ) de Madorre.
fleurs



” Les Graminées forment une des plus belles et des plus intéressantes familles du règne végétal : distribuées avec profusion sur la surface de notre globe, elles répandent leurs bienfaits sur tous les êtres qui l’habitent ; l’homme et les animaux trouvent en elles des moyens assurés de subsistance chez tous les peuples ; elles portent la vie et la fécondité ” ( Jean Baptiste Henri Joseph Desmazières )

Cercopis Vulenerata ou Cercope sanguin

Le Cercope est un insecte homoptère commun qui, pour se camoufler et se protéger, se recouvre d’une mousse, appelée “crachat de coucou”.

Avena Fatua ou Folle avoine
Renoncules ou Boutons d’or ( aimez-vous le beurre ? )

Graminées sauvages de blé

Papillon Bel-Argus ou Azuré Bleu Céleste sur fleur de Grande Chélidoine.

Il présente un dimorphisme sexuel : le dessus du mâle est bleu intense, celui de la femelle est marron. 

Il est présent dans tous les départements de France métropolitaine à l’exception du Finistère, des Côtes-d’Armor et de la Corse.

Rumex Acetosa ou Oseille d’ornement

Punaises, famille des hétéroptères.

Boutons de coquelicots


” On dit qu’aux mois de mai et juin, le soleil vient caresser les cheveux blond de la terre. La pauvrette ne pouvant en rougir et pour exprimer son sentiment, elle mit au monde sur le champs une fleur belle, rouge, fragile et écarlate comme le péché : le coquelicot. A
 sa vue, les autres fleurs prirent peur : la rose s’enfuit du coté de provins et la violette prés de Toulouse. Seuls la marguerite et le bleuet restèrent ses plus fidèles compagnons. Le coquelicot,  fils de la terre, refleurit chaque année dans les champs de blés pour le plus grand plaisir du soleil car c’est une preuve que sa belle l’aime toujours deux smileys qui s'embrassent … “

Le voyage est à présent terminé et j’espère qu’il vous a plu et transporté ! Je vous invite à y revenir autant que vous le voudrez ! 
Belle journée et à très bientôt,
Madorre joli coeur
P.S : je vous réserve une bonne nouvelle d’ici quelques jours exercices sur la tête  

Reçois 4 ebooks GRATUITEMENT !

12 reflexions sur “Voyage au pays des graminées

  1. Pascaline

    Bonjour Madorre ,

    Merci de nous rappeler que ces plantes herbacées nous sont indispensables. L'agrostologie ,un grand mot mais qui ouvre un immense univers qui pourrait devenir une passion pour certain .
    Et pour les enfants,un herbier à réaliser.
    Bonne promenade à tous et à bientôt.

  2. Aurélie Baschenis

    coucou Julia je suis contente de te retrouver :-), j'attendais avec impatience un nouvel article.

    c'est chose faite et en plus tu me fait voyager. Merci pour ces très belles photos j'adore le coquelicot est le bouton d'or.

    j'espère que tout va bien et que ton potager pousse bien.

    En attendant la bonne nouvelle. a très vite Amicalement
    Aurélie

    1. Julia de Madorre

      Coucou Aurélie,
      Merci, je suis également heureuse de te retrouver 😉 C'est avec plaisir que j'ai pris toute cette biodiversité en photo. Concernant le potager, il pleut beaucoup ( comme partout je crois ). Chaque saison ne se ressemblent vraiment pas, mais la nature est ainsi faîtes. Mais les plants poussent quand même dés qu'il y a un peu de chaleur. J'espère qu'il en est de même pour toi 😀
      A très vite,
      Julia.

  3. Poe

    Bonjour Madorre,

    Ces photographies sont magnifiques. Cette nature est merveilleuse ! Tu as un bel " oeil " de naturaliste.

    Merci de nous faire découvrir toutes ces beautés sauvages qui entourent le Potager de Madorre.

    A bientôt.

    Poe

    1. Julia de Madorre

      Bonsoir Poe,
      Merci beaucoup pour tous ces compliments qui me vont droit au cœur 😉 Je posterai très bientôt de nouvelles photos, vous invitant à découvrir un peu plus l'univers du potager de Madorre.
      A très vite,
      Julia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge